Patch
est une collection d’objets cassés, abîmés ou qui sont porteurs d’une blessure intime que j’ai rassemblés, inventés, commentés, dessinés, leur récolte a fini par constituer un matériel narratif. J’ai photographié, répertorié les objets collectés au moyen d’une notice qui les décrit de manière objective, factuelle et lexicale, distinct du registre initial purement subjectif, narratif et visuel. Regarder ces objets avec l’œil de l’archiviste nécessite de s’interroger sur la nature de l’objet, son usage, sa spécificité et sa place dans une collection. S’il y a plusieurs façons de décrire ces objets, il y a aussi plusieurs lectures de la collection. Son rassemblement investit les objets d’une forte présence matérielle, sculpturale ; tandis qu’une analyse systématique met à plat, neutralise l’émotion et arrive à des conclusions.

SITE INTERNET
Un site internet va répertorier l’ensemble du projet, il fonctionne comme une archive ouverte, c’est à partir de lui que se construisent les autres parties de l’archive, il recueille toutes les narrations qui viennent se greffer de manière évolutive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *